Les bébés des étoiles

Mon parcours de vie, mon parcours de femme a été marqué par plusieurs fausses couches et deux avortements. Pas simple de traverser ces étapes de vie. Et, surtout, pas simple d’être en paix avec soi-même, là à l’intérieur, tout au fond de nous-même.

Qu’ai-je fait ? Pourquoi ai-je du en passer par là ? Pourquoi ai-je traversé cela ? Pourquoi moi ?

La compréhension, le sens à donner à ces étapes de ma vie sont venus bien plus tard lorsque la dimension spirituelle s’est vraiment ouverte à moi ou peut-être devrais-je dire lorsque j’ai été prête à voir, à entendre.

Et, depuis, j’ai un petit rôle auprès de ces âmes qui ont traversé les utérus des femmes et que j’appelle les bébés des étoiles.

Lors de l’accompagnement que je propose, la question se pose toujours. Et, j’ose demander : avez vous traversé des fausses couches ? vécu des avortements ? Sans que mes patientes aient besoin de me répondre, je sais le nombre d’âmes qui sont venues traverser leur utérus. Parfois je n’en parle pas. Pas le moment, trop tôt, pas besoin, pas de nécessité, pas de souhait. Et, parfois, on en discute, on échange et j’explique.

J’explique que toute femme est pourvue de ce magnifique organe qu’est l’utérus, un réceptacle de la vie, là, dans nos corps, prêt à accueillir les âmes qui choisissent de descendre. Nous sommes les premières accompagnatrices des bébés des étoiles.

J’explique que toute femme fait de son mieux, à chaque instant de sa vie. Si vous n’y croyez pas, je vous invite à répéter cette phrase devant votre miroir, en vous regardant dans les yeux, à vous soutenir et à accueillir les émotions que vous pourrez traverser : « j’ai chaque fois fais de mon mieux dans toutes les circonstances de ma vie ». Car c’est un fait, une femme qui choisit d’avorter fait de son mieux lorsqu’elle fait son choix. C’est son choix à elle et c’est le bon choix pour elle. Idem, si elle y est contrainte ou forcée. Elle fait de son mieux aussi ! Et, de la même manière, une femme fait de son mieux lorsqu’elle vit une fausse couche, pour accueillir du mieux qu’elle peut cet événement. Rien ne peut lui être reproché. Rien.

J’explique que toute femme a de tout temps eu à participer à la régulation des âmes qui venaient à descendre. Cela fait partie de notre mission. Et, toutes les circonstances que nous traversons au moment où une âme descend dans notre utérus sont les bonnes pour cette âme là qui vient se joindre à nous, à l’intérieur de nous.

J’explique qu’il n’y a pas de culpabilité à ressentir, aucune. Peu importe nos ressentis, nos émotions, nos accueils, nos refus. Peu importe. Si l’âme qui est venue, n’a pas pu se doter d’un corps et naître, c’est parce qu’elle avait choisi de ne vivre qu’une vie in utero. Et, vous, femme, vous avez fait de votre mieux, de votre mieux !

J’explique que ce qu’on dit concernant le fait qu’on aurait à subir une fausse couche car on a fait une ivg est faux. Cela n’a strictement rien à voir. C’est une croyance erronée et culpabilisatrice qui n’apporte ni la paix et n’est de plus pas en adéquation avec la grande loi de l’Univers : l’Amour inconditionnel.

J’explique aussi que si on a été traversée par plusieurs fausses couches successives, c’est que l’on a quelque chose d’autre encore à comprendre, s’agissant du couple notamment. Que vient vous dire cette petite âme qui est descendu ? Que souhaite-t-elle pour vous ? Bien souvent, elles viennent nettoyer nos utérus, nous protéger, nous accompagner, nous sauver même.

Elles ne viennent en aucun cas nous dire que notre rôle de mère n’est pas pour nous. Ceci est aussi une croyance fausse. Mais, par contre, ce que vous vivez doit vous faire réfléchir car vous avez un message à recevoir. Et, il est possible que cela passe par des fausses couches successives.

Si vous portez un stérilet qui ne libère pas d’hormones, vous avez aussi peut être pu ressentir une certaine tristesse au fond de vous par moment. Cela peut aussi venir des bébés des étoiles. Un stérilet est un moyen de contraception qui agit en vous en inflammant la muqueuse de votre utérus. Il y a des fécondations qui peuvent donc se produire et une petite âme s’accrocher, mais le stérilet empêche la nidation du foetus, c’est-à-dire que l’oeuf fécondé puisse s’accrocher à la paroi utérine. C’est pour cela aussi que parfois on saigne encore plus.

Là, encore, il n’y a aucune culpabilité à ressentir, aucune culpabilité. Oui, votre corps a été traversé par une ou des petites âmes, oui elles n’ont pas pu venir s’incarner ou naître. Et, c’est tout.

Par contre, savoir que votre corps est traversé par des âmes, cette connaissance là, peut vous permettre d’être en meilleur harmonie avec vous même et venir valider ce que vous ressentiez au plus profond de vous même.

Toute femme et tout homme ont donc des bébés des étoiles. Et, de là haut, ils vous accompagnent. Vous pouvez si vous le souhaitez allumer une petite bougie blanche pour les accueillir et accueillir le fait qu’ils ont traversé votre corps. Vous pouvez même durant cet instant de communion recevoir des informations : le sexe de l’âme ou encore son prénom.

De là où ils sont nos bébés des étoiles nous accompagnent dans l’Amour et si nous avons besoin de leur soutien, nous pouvons leur parler et leur demander de l’aide.

Nous pouvons aussi leur envoyer de l’Amour. Abondance d’Amour rayonne.

Dans tous les cas, je ne peux que vous inviter si vous êtes une femme à envoyer de l’Amour à votre utérus et à votre corps tout entier pour ce qu’il a accompli, à vous remercier de ce rôle précieux que vous incarnez, à vous déculpabiliser de décisions prises (car cela ne pouvait pas être autrement), à vous sentir en paix si vous souhaitiez qu’une petite âme reste avec vous mais que cela n’a pas été ainsi, à ressentir de la Paix à l’intérieur de tout votre être. Et, si vous êtes un homme, sachez que vous avez le pouvoir d’accueillir aussi ces petites âmes qui ont traversé le corps de votre ou vos femmes. Vous pouvez aussi allumer une bougie blanche, recueillir un prénom et envoyer de l’Amour ou demander de l’aide.

Vous n’êtes jamais seul. L’Amour rayonne du plus profond de nous-même. Soyez en paix. Vous avez fait de votre mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *